2 jours dans le sud de l’Ardèche avec Lama Samten #1

Le weekend du 21 octobre, j’ai pris la route pour le village de gîtes de mon amie Rachel, Rev’ô Thijol, afin de rencontrer Lama Samten pendant 2 jours de conférences et d’ateliers autour de la philosophie bouddhiste tibétaine.

J’attendais avec impatience ces 2 jours car je suis très intéressée par cette philosophie et j’avoue aussi que j’étais curieuse d’en savoir plus sur la vie de Lama Lobsang Samten. Quelle jolie rencontre ! Je vais donc essayer de vous faire un retour sur ce que j’ai pu apprendre, ce que j’ai retenu, avec mon point de vue… Attention, ici on parle bien de la PHILOSOPHIE bouddhiste et non pas de coutumes ou même de religion.
De plus, il est un peu utopiste de croire que je peux tout vous transmettre sur quelques articles de blog, mais je vais essayer de vous résumer ce que j’ai appris, sans rentrer trop dans les détails… Je préfère quand même préciser que pour moi c’est une découverte et que je ne suis pas du tout une spécialiste du sujet !!!

Parce que ce weekend a été TRES riche, je vais donc le séparer en 2 articles.
Le premier sera donc sur le weekend en globalité, les activités etc… et un peu sur la méditation, le second sera sur la philosophie bouddhiste tibétaine comme nous l’a enseigné Lama Lobsang Samten ce weekend.

Un weekend zen chez Rev’ô Thijol

Oui, le nom « Rev’ô Thijol » ne doit plus être une découverte si vous suivez ce blog puisque ce village de chalet a accueilli le premier Georgette Trip, mais surtout, sur Snap (SainteGeorgette) ou Instagram, je vous en parle souvent puisque j’y suis souvent 😉 !

Bref, pour la 2nde fois, Rachel accueillait Lama Lobsang Samten pour un weekend autour de la méditation et de la philosophie bouddhiste Tibétaine. Pour moi, c’était une première !

Rendez-vous donc le samedi 21 octobre à 10h pour le début des ateliers.

Le programme de la journée (de 10h à 17h) était :

  • Les bienfaits de la méditation
  • Cultiver le bonheur équilibré
  • L’importance du moment présent

de 12h30 à 14h nous avons fait une pause déjeuner (végétarien bien sûr !), puis à 14h, nous avons fait une marche méditative.

Le soir, pour ceux qui ne pouvaient pas se libérer en journée où qui voulaient simplement en savoir plus uniquement sur la méditation, il y avait une conférence à 20h sur les objectifs et les bienfaits de la méditation.

Le lendemain, la suite des ateliers de la veille avec

  • atteindre le calme mental
  • cultiver le lâcher prise
  • une vie basée sur la compassion bienveillante

Idem que la veille, une petite pause dej avec une marche méditative ensuite.

Méditation : objectifs et bienfaits

Nous avons commencé ce weekend en parlant méditation, personnellement, je venais surtout pour écouter les conférences autour du bonheur, du lâcher prise mais étant curieuse, j’ai essayé de jouer le jeu. Je n’avais jamais vraiment fait de méditation, si ce n’est guidée par une sophrologue, mais on appellera plutôt cela de la relaxation… 😉

Ici on va parler de la méditation de la philosophie tibétaine. Celle-ci est accessible à tout le monde, que ce soit des personnes croyantes ou non, on ne parle pas de religion, on parle d’un moment avec soi-même.
Lama nous a donc expliqué comment s’y prendre.

La posture pour méditer

Tout d’abord la bonne posture : en tailleur sur un coussin (en position du lotus, sinon assis comme vous pouvez !), le dos bien droit, les épaules alignée.
Dans la bouche dents et lèvres ont une position naturelle (le bout de la langue touche le palais). La tête est un peu baissée, les yeux ni ouverts ni fermés (on les abaisse en regardant le bout du nez…). On évite de fermer les yeux pour ne pas tomber en léthargie et à l’inverse, si on les a grand ouvert, ça n’aide pas à conduire au calme mental.
Les deux mains reposent l’une sur l’autre, la main droite sur la gauche, les paumes vers le haut. Les extrémités des pouces se rejoignent vers le haut.
Dans une pièce salubre, calme, et si il y a des personnes, il faut que ce soit des « amis positifs ».

Le chemin vers le calme mental

Ensuite, nous avons parlé du chemin pour réussir à accéder au calme mental, et croyez moi… il vaut mieux enfiler de bonnes baskets car ce chemin est relativement long et difficile.
Comme le montre l’image, nous partons du bas du chemin avec un esprit distrait et le but est d’arriver tout en haut, où il y a le calme mental, le nirvana.
J’ai jamais été très douée dans l’ascension de montée…, mais là, ça me parait plus dure que le Pic Saint Loup !
Pour (essayer de) résumer, ce cheminement se fait autour de la discipline de notre esprit… entre l’agitation qui est omniprésente au début et qu’on doit réussir à faire partir, mais aussi le fait qu’on ne doit PAS tomber dans la léthargie (comme cela m’arrive en général avec les autres formes de méditation, lève la main si toi aussi tu t’endors !). La vigilance empêche l’agitation : nous devons rester concentré. Une fois qu’on arrive à discipliner tout cela, on commence à être pas mal, nous sommes au niveau de la 5ème étape.
La force de la persévérance nous permet une pacification et à une focalisation.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ça fatigue beaucoup. Je ne sais pas si c’est parce que je suis novice, mais moi je reste le petit éléphant noir avec le singe tout en bas, sinon je tombe en léthargie… !!! Pour nous aider à monter le chemin, Lama nous a donné quelques « tips » en plus de la bonne posture et de l’endroit salubre.
Par exemple, des exercices de respiration, notamment les neufs cycles respiratoires, mais aussi et surtout la visualisation d’un objet lumineux et lourd, comme par exemple Bouddha.

En terme de temps, il n’y a pas de temps. Si au bout de 20 minutes vous n’y arrivez pas, cela ne sert à rien de s’entêter, il vaut mieux arrêter et recommencer plus tard.

Sur le site de Lama Samten vous pouvez approfondir toute cette partie sur la méditation 🙂

Si ce thème vous parle, vous donne envie d’aller plus loin, je vous invite à venir à la retraite de 3 jours en Ardèche, en Avril.

Plus d’infos sur cet event facebook.
Il est accessible à tous les « niveaux » et sera en pension complète dans un cadre calme et reposant, dans le sud de l’Ardèche 🙂
Niveau repas, il y aura du végétarien. Je réfléchis encore si je vais y aller mais ça pourrait vraiment être sympa pour approfondir ce que j’ai découvert lors de ce stage de 2 jours.

Demain, je vous dévoilerai un second article, cette fois ci plus tourné autour de la philosophie bouddhiste tibétaine.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s