J’ai soufflé dans du verre à 1120° ! #GeorgetteTrip

Si on m’avait dit un jour que j’allais souffler dans du verre  à 1120°, je ne l’aurai pas cru ! Mais lors de la première activité du Georgette Trip, Sylvain Nougaret, le souffleur de verre de Ruoms, nous a fait découvrir son monde et même mettre la main à la patte le temps de quelques minutes !

La Verrerie d’Art de Sylvain Nougaret à Ruoms

25 ans à venir en Ardèche et je n’étais jamais allée chez Sylvain, pourtant il a ouvert en 2011 et propose une très jolie boutique avec ses créations (vases, animaux en verre, boules de Noël, objets déco…) qui donne sur son atelier ouvert où tout le monde peut le regarder travailler.

Pour nous, c’était un peu plus qu’une simple observation, puisque Sylvain a accepté, exceptionnellement, de nous faire passer derrière la barrière et de nous faire travailler le verre.
Pour cette activité, j’étais accompagnée de Elsa, Anaïs et Lola; en tant qu’organisatrice, j’ai fait 1 activité avec chaque groupe 🙂 Ce qui m’a fait sourire, c’est que Anaïs disait quelques heures avant qu’elle rêvait de souffler dans du verre… et bien son rêve a été exhaussé grâce à Sylvain !

Après la découverte de sa jolie boutique, Sylvain nous a fait une démonstration en nous créant un petit escargot (tout chaud) en moins de 5 minutes. Ensuite, il nous a invité à venir nous amuser avec le verre en fusion.
Personnellement, je ne suis jamais à l’aise avec le feu, rien qu’allumer une bougie avec un briquet je prends toutes mes précautions, alors ici… mais j’ai décidé sur ce coup de faire confiance à Sylvain !

Le travail du verre

Tout d’abord, on va chercher le verre dans le four à 1120 degrés (il faut que le verre soit entre 1000 et 1200 degrés), là il est tout liquide et ressemble à du caramel translucide. Avec une lance, on fait une boule et on sort ensuite le verre récupéré. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, déjà ça, je n’ai pas réussi, j’ai fait comme avec ma pizza au fromage, des fils partout…  !!!!
Bref, heureusement, Super-Sylvain veillait au grain, et m’a aidé à m’en sortir avec le carnage que je venais de faire et m’a ensuite ressorti du verre du four pour que je puisse m’essayer à la mise en forme !
Comme il l’a fait avec l’escargot, il fallait essayer de donner une forme à cette boule, sauf que ce n’est pas si facile qu’avec de la pâte à modeler. Grâce à une pince on tire le verre, Elsa a trop géré une fleur, Anaïs s’en est plutôt bien sortie et contre toute attente, moi non plus c’était pas si mal… Lola nous a proposé un handspinner, très original !

Le soufflage de verre

Ensuite, nous sommes passés à l’atelier qu’Anaïs attendait : le soufflage de verre ! L’idée était de faire nous même une boule de Noël, de la couleur que l’on souhaitait.
Sylvain nous a montré comment il faisait, aussi bien pour travailler son soufle que pour travailler la matière. C’est très beau à regarder.
En vrai, il devait être super bon en tirage de sarbacane au collège.

Dans un premier temps, il va donc chercher le verre puis ajoute des pigments assez spéciaux puisqu’ils résistent à la chaleur (ce sont des oxydes métalliques mélangés à du verre je crois), puis Sylvain amorce la boule en soufflant un peu.
Ensuite, à notre tour de souffler, c’est vraiment pas si facile que ça n’y parait car le verre sortant est assez liquide, il faut à la fois souffler et tourner la paille (grosse paille…) pour que ça fasse une boule uniforme…
Dans l’idée, Julie qui était dans un autre groupe, a quand même fait une boule de la taille d’une pastèque !
C’est assez dur de contrôler son souffle pour avoir la taille qu’on souhaite et le verre est très malléable.

A noter que le verre quand il sort du four est donc en fusion, donc assez liquide. Il durcit au fur et à mesure qu’il reste dehors, par contre, il faut se dépêcher car le contraste de température étant trop grand, il faut le remettre dans un four rapidement et cela pendant 24h sinon… ça explose ! #rassurant
De ce fait, une fois nos boules réalisées, elles ont été placées dans un four pendant 24h.

Pour moi, ça a vraiment été une superbe expérience. Déjà je suis fière de l’avoir fait car honnêtement, j’appréhendais un peu. Quand on ouvre le four avec le verre liquide, on a l’impression d’ouvrir les portes de l’enfer tellement c’est chaud, je n’ai jamais vu ça !!! Sylvain nous disait qu’il faut plusieurs jours pour allumer comme pour éteindre son four…
On le voit sur la vidéo, je suis pas hyper à l’aise mais j’ai fait confiance à Sylvain et je me suis laissée guider et je ne le regrette pas. En plus de cela, Sylvain parle de son métier avec beaucoup de passion, c’est une personne très sympathique, drôle, humaine… il met rapidement à l’aise, une très belle rencontre en plus de la découverte de son univers. Clairement l’une des expériences les plus originales de ma vie !

Vous pouvez venir visiter sa verrerie du lundi au samedi de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h30 pour peut être avoir la chance de voir Sylvain travailler 🙂 Les prix de ses créations ne sont pas excessives et il y en a pour tous les goûts. J’attends d’avoir ma maison mais je pense que je lui achèterai un joli vase bleu/vert qui ira parfaitement avec la déco de mon futur salon 😉

Vous avez déjà rencontré des souffleurs de verre ?

Voici quelques images de Sylvain en action 🙂

Verrerie d’Art de Sylvain Nougaret
verreriedartruoms.fr
FacebookInstagramTripadvisor
69 Avenue du Vallon
07120 Ruoms
Tel : 09 54 60 21 55

Je vous partage ici la vidéo, normalement elle démarre au passage de Sylvain !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 réflexions sur “J’ai soufflé dans du verre à 1120° ! #GeorgetteTrip

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.