Quelles protections périodiques choisir ? Zoom sur toutes les protections !

Aaaaah les règles ! Un gros sujet qu’on aborde pas assez selon moi !
Quelque chose qu’on a depuis la nuit des temps (enfin, tout ça c’est quand même parce que Eve elle a croqué dans la pomme, je vous le rappelle !) et qui nous fait bien suer, il faut bien le dire.

Niveau protection périodique, on a aujourd’hui l’embarras du choix. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser si on ne s’est jamais pencher sur le sujet : il y a des alternatives aux traditionnels tampons et serviettes !

Il est loin le temps où tu pétais ton PEL dans des cotons imbibés de pesticides que tu mettais dans ta culotte tous les mois. Aujourd’hui, nous avons des alternatives bien plus respectueuse de notre santé, de notre environnement et aussi de notre compte en banque.

J’en parle dans cette vidéo

Quelle protection périodique choisir ?

1. Le tampon ? Ok mais BIO

La première, l’incontournable selon moi, c’est le tampon !
Je me souviens de la première fois que j’ai voulu en mettre ça, j’ai fait la grande en disant fièrement « sans applicateur » et je suis restée une heure sur les toilettes à me tordre dans tous les sens… pour sortir de la avec un tampon mal placé ahah !
Non en vrai, vous avez surement du voir passer cette série d’articles à propos de la compo des tampons, des dangers de ces derniers etc…
Donc pour vous la faire courte, la plupart des tampons du commerce traditionnel sont à base de coton méga pollué… ils sont blanchi au chlore… et parfois ne sont même pas à base de 100% coton et globalement, vu l’endroit où on les place, c’est pas super top ! De plus, on ne parle pas assez du Syndrome de Choc Toxique possible avec cette protection periodique (en vrai, ce syndrome est possible avec presque toutes les protections… mais d’autant plus avec les tampons).

Donc personnellement, j’ai retirer les tampons de ma routine règle. Et si il y a quelques mois je n’avais pas le choix et que j’ai du en remettre juste une journée -_-, je les ai choisi BIO.
J’avais pris la marque Natracare mais honnêtement, ils n’ont rien réinventé, je pense que tous les tampons BIO se valent.
Pensez à bien choisir des tampons adaptés à votre flux, mais les plus petits possibles pour ne pas assécher votre paroi vaginale.

Tampons Natracare en vente en magasin BIO ou chez Amazon

2. Les Serviettes hygiéniques

Encore un incontournable qu’on a, je pense, toutes utilisé au moins une fois ! Les serviettes hygiéniques que j’appelle familièrement « les couches ». Car c’est clairement la sensation que j’ai quand j’en porte une, manque que ma mère pour me talquer les fesses.
Même soucis que les tampons sur la compo, mais en plus de ça, on ne se sent pas au sec… perso quand je porte une serviette j’ai toujours l’impression de faire des hémorragies, je me sens hyper humide et j’ai l’impression que c’est écrit sur ma tête que j’ai mes règles.
Bref je ne me sens pas hyper sereine.

Comme les tampons, j’ai quand même choisi une alternative BIO, certes c’est plus cher, mais on retrouve quand même moins de merde de Monsanto dans le coton 😉

Serviette Natracare en magasin bio ou Amazon

3. Les tampons aux probiotiques

Alors ça, j’avoue je ne connaissais pas avant il y a quelques mois, c’est ma pharmacienne qui m’a fait découvrir et je trouve ça pas mal ! L’idée, c’est de mettre un tampon qui a préalablement était trempé dans des probiotiques.

Si vous êtes sujette aux mycoses et autres petites démangeaisons féminines, ça peut être sympa de vous faire un mois avec ça !

J’y vois 2 gros bémols quand même : le prix ! Bien plus cher que des tampons traditionnels… Mais aussi la compo, car outre le fait que ce soit des probiotiques, le coton de base n’a rien de BIO.

Tampons probiotiques Saforelle, en pharmacie, parapharmacie et Amazon

4. Les serviettes périodiques lavables

Une alternative simple et efficace aux serviettes hygiéniques. Ici on est sur une solution lavable, donc on l’achète une fois et on s’en sert plusieurs fois.
Achetées dans un Biocoop avec juste un petit bout de carton autour avec le code barre, on est sur du presque zero déchet donc, et ça je kiffe.

Si vous êtes à l’aise sur une machine à coudre, j’ai pas l’impression que ce soit compliqué à faire. Une superposition de tissus.
Niveau confort, perso je sens les coutures et je me sens autant à l’aise qu’avec une serviette hygiénique traditionnelle… donc rien de fou.

Une bonne alternative écologique et économique, mais le confort c’est pas ça.

Les serviettes lavables sont dispo en magasin BIO et sur Amazon

5. La Coupe menstruelle

Aaaah la coupe menstruelle !!! Elle commence à se faire de plus en plus connaitre, même les supermarchés en vendent maintenant.

Il s’agit donc d’une petite coupe en silicone médicale qu’on vient placer dans le vagin et qui peut rester jusqu’à 12h. Elle récupère donc le sang, on la retire, on la rince et on la remet.

Moi j’ai commencé à l’utiliser il y a des années, on me prenait pour une extraterrestre mais faut dire qu’elle m’avait convaincu :
– hyper confortable
– zero fuite
– pas de signe extérieure de sa présence
– parfaite pour le sport/piscine
– écologique et économique

Même si je dois bien l’avouer, la première fois que je l’ai essayé ressemblait à ma première fois avec un tampon… en 10 fois pire !! Mais j’ai persisté et aujourd’hui, je trouve que c’est vraiment une solution confortable et économique.

Il en existe de toute sorte maintenant, plusieurs formes et plein de marques mais perso moi je préfère la Lunacopine.

6. La culotte menstruelle

Enfin, la protection périodique que je préfère : la culotte menstruelle !
Il s’agit d’une culotte qui a été renforcé pour pouvoir accueillir le sang ! Vous allez me dire : mais ça doit traverser le tissus ? Ou on doit se sentir comme dans une serviette ?
Et bien à ma plus grande surprise, pas du tout !
Zero fuite, et on se sent bien au sec.
En plus de ça, elle est pas si moche que ça, la mienne est une mamaquilla elle a même de la dentelle au niveau de la ceinture !

Il existe aujourd’hui plein d’autres marques qui en font ! Perso je vais m’en racheter, je trouve que c’est le plus pratique, le plus confortable, le plus rapide.
Son seul bémol ? Ne convient pas si on va à la piscine !!

7. Le flux instinctif libre

Je vous ai dis que j’avais testé toutes les solutions ?

Quand je dis toutes, c’est toutes !! je ne pense pas en avoir oublié… même si celui-là je m’en serais passée !
Le flux instinctif libre c’est l’art de ne rien mettre et de ne pas avoir de fuite. Alors là chapeau ! En gros, notre corps retient le sang et on va aux toilettes relativement souvent pour lacher le sang, un peu comme quand on va uriner.
J’ai beaucoup lu d’articles sur le sujet et de vidéos, et il y a des filles qui y arrivent… perso j’ai voulu essayé car je suis assez curieuse (et butée) et après plusieurs jours à niquer toutes mes culottes, j’ai abandonné… pourtant je n’ai pas un flux trop important.
Mis à part les culottes à la poubelle, ça reste une solution écolo (quoique le passage aux toilettes toutes les heures c’est pas top niveau flotte !).

Voilà pour le passage en revue de toutes les protections. J’espère que cela a pu vous aider si vous voulez trouver des alternatives aux traditionnels tampon/serviette 😉

N’hésitez pas à me dire en MP ce que vous utilisez et si vous en êtes contente !

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Quelles protections périodiques choisir ? Zoom sur toutes les protections !

  1. Et bien effectivement tu as donné de ta personne pour tester tout ça 🙂
    En tout cas revue intéressante, je n’en connaissais pas certaine!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.